Au delà du coude (肘から先).

le

Je viens de relire l’annotation d’un des élèves d’Akuzawa senseï après un cours hebdomadaire.

Akuzawa senseï dans l'exercice d'age-te avec un pratiquant de 105kg (photo de Manu)

Dans celui-ci Akuzawa senseï explique pourquoi les principes contenu dans les exercices d’Age-te et Push-out sont les mêmes.

肘から先 (Hiji kara saki) = from the elbow onward = au delà  du coude

La phrase, présente également dans le Daïto-ryu serait apparemment attribué à Miyamoto Musashi et résume l’exécution et l’attitude comme suit:

on relache les omoplates, la colonne et le bas du dos, c’est comme si tout reposait sur les talons.

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. En chine, il appellent ça le long pont.

    Pour abaisser le centre de gravité, et rediriger une force vers le sol, suffit pas de descendre dans le sol et de savoir pousser avec les coudes, il faut aussi relâcher le trapèze et amener le grand dorsal dans une zone de contractilité optimale (recouvrement optimal actine myosine).
    Le trapèze doit être neutralisé afin de ne pas perdre l’abaissement du centre de gravité par une élévation du tronc.

    Après, il y a aussi la connexion avec le bassin, mais c’est une autre histoire…

    le poulpe radieux.

  2. Ami Léon m’a donné une légère précision sémantique.

    From the elbow onwards en Anglais ne peut pas se traduire par « au-delà du coude » qu’on dirait plutôt « beyond the elbow »

    Ca se traduirait par: « à partir du coude et au-delà » (onwards, vers devant). Donc en fait ca veut dire, « tout ce qu’il y a partir du coude »

    On comprend ce que tu veux dire mais l’expression semble signifier « au-delà de l’histoire du coude ». Ce qui ets aussi vrai un peu par ailleurs.

    Alors a partir du coude mais dans quel sens? te age s’explique aussi par le levier de force a partir du poignet que le coude actionne… Bon on voit que tu évoques le rapport au sol mais ça gagnerait à être plus clair.

    Cette idee de ne pas se concentrer sur le coude (donc implicitement sur les bras et les épaules) devient une évidence quand on pratique les armes. Ces temps ci je pratique le fuburito de 2,5 kgs. Si tu utilises pas le sol et tes jambes, tu pleures assez vite.

  3. Hervé dit :

    He ben mince, je ne me souvenais pas de ce moment. Merci d’avoir partager cette vidéo, je me rappel maintenant que j’ai eu la chance de tenir le pied d’Akuzawa sensei pendant push-out. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s