Feeds:
Articles
Commentaires

Ceinture noire.

J’ai commencé mon immersion dans l’univers des arts martiaux par le karaté alors que j’étais attiré par le kung-fu made in Bruce Lee à l’origine. Les origines de l’un étant le prolongement de l’autre, j’ai tout naturellement, mais avec le temps, fais la paix avec les deux tendances pour on tirer le meilleur.

Parlant du meilleur, voici un très bon film sur le karaté loin des stéréotypes hongkongais: Kuro obi.

 

Après un premier report, le stage de bataireacht a pu avoir lieu à Villars-les-Dombes ce samedi 12 juillet. Malgré le week-end du 14 juillet, une douzaine de personnes ont répondu présent à l’appel de "bata".

Personnellement, j’ai été content que ce rdv à pu aboutir. Et ceci pour plusieurs raisons :

  • J’ai beaucoup échangé avec Patrick sur le forum kwoon.info où ces participations ont toujours été très pertinentes.
  • L’approche combative irlandaise m’intriguait quelque peu.
  • Le lien avec le travail au couteau d’ACDS me paraissait intéressant.

Alors, c’est avec enthousiasme que j’ai pris ma canne – commandé quelque temps auparavant – pour y aller faire un tour.

Pat, est comme un vieil ours, un peu bourru en apparence, mais doux comme agneau. Pourtant, je n’aurais pas aimé être à la place de Greg, son assistant, qui a dégusté quelques coups lors du stage.

La journée à filé à toute allure et personnellement, je n’ai pas vu le temps passer. Après une introduction historique sur le bata (nom gaélique de shillelagh) nous avons commencé l’échauffement en nous familiarisant avec l’outil.

Le but de ce retour n’est pas de décrire chaque technique travaillée, il aurait fallu pour cela que je prenne des notes – chose qui m’aurait empêchée de participer pleinement au stage, mais de dire ce qui a été abordé et surtout qu’est-ce que j’en ai retiré.

Les points abordés lors du stage :

  • la tenue de bata (à  pour un meilleur équilibre et protection du coude)
  • ses gardes (haute à une main et horizontale à deux mains)
  • les frappes à partir de chaque garde – lien avec les frappes à mains nues
  • "combler les vides"
  • les blocages (haut, latéral et bas)
  • exercices à deux
  • frappes sur des paos à pleine puissance
  • quelques applications bat vs couteau
  • l’intention dans les frappes et dans l’engagement tout court

Je m’excuse par avance pour d’éventuels oublis et j’invite les participants à me les remonter.

Précisions sur les frappes par Pascal:

A une main:  

avec une saisie au tiers, pour des frappes de type canne, principalement 3

  • le stick punch, dans le même esprit qu’un jab d’anglaise, en cherchant à gagner en allonge
  • avec armé, en coup droit et en revers, en descendant et en remontant, frappes en X (angles 1-2-3-4 pour les amateurs d’AM philippins)

A deux mains:

  • en baïonnette, frappe avec la pointe (similaire au parapluie de la méthode Lafont)
  • corde à linge, bâton parallèle à l’adversaire, visant par exemple la gorge ou raclant le visage (et accrochant le nez au passage)
  • en pagaie, c’est exactement la description du mouvement chaque extrémité du bâton faisant un cercle vers l’avant

Mon impression :

J’ai adoré. Le bata tiens bien en main et son utilisation est très instinctive. Tout le corps participe aux frappes et son utilisation permet une bonne gestion de distance lors du combat. C’est non seulement un outil de défense très performant, mais également une arme redoutable à celui qui sait bien le manier. Je comprends parfaitement pourquoi son utilisation a été déclarée hors la loi !

Pour aller plus, je vous encourage d’aller voir le blog de Patrick: Clann Dair Project
Quelques photos du stage:

IMG_0016 IMG_0017 IMG_0019 IMG_0035 IMG_0050 IMG_0052 IMG_0072 IMG_0081

 

 

 

 

 

 

 

 

L’entracte

J’adore les vacances.

Je serais prêt à y rester 47 semaines par an pour 5 du travail effectif les méritant. Et croyez moi, je serais prêt à bosser 25h/24h. Pas vous J’en étais sûr

Cette période de grâce, de repos total, du no stress, c’est le bonheur absolut.

Que j’aime passer des heures à lire, à rattraper des lectures mises de côté au fil des mois, à m’instruire.

IMG_8350

 

Faire le tri dans mes pensées, réfléchir…

IMG_7512

 

Partager mes connaissances, affronter les contradicteurs avec le verbe acéré tout en construisant sa pensée.

IMG_8303

Pour finalement ne faire qu’un avec la nature en s’imprégnant de sa suffisance…

IMG_8072

Bonnes vacances à tous. Et n’oubliez pas de prendre du plaisir dans tout ce que vous faites.

La dérision aide par moment à lâcher prise et force à se concentrer sur l’important…l‘instant présent. ;)

Bataireacht se canne dans la Dombes

Patrick Vincent, instructeur de l’irish stick fighting vient nous voir pour nous faire découvrir ce système qui a su traverser le temps et garder son côté "self" parfaitement contemporain.

Inscrivez-vous sur doodle.

Et rdv le 12 juillet!

FAB 2, le retour.

C’est la troisième fois que CDAM accueillait ACDS, représenté par Cyril Aubry, dans ses murs.
Comme à son habitude, Cyril est venu accompagné de quelques élèves instructeurs qui l’assistaient dans l’animation de ce deuxième module placé sous le signe du couteau. Le module pour lequel une vingtaine de participants ont répondu présent.

Le challenge était de proposer aux stagiaires, surtout à ceux ayant participé au premier FAB, de réviser les bases et de passer aux applications plus réalistes avec des exercices où ils pourraient tester, voir la réalité des choses. De trouver la réponse à leur interrogation principale : apprendre à réagir face à l’arme blanche nous place-t-il vraiment à l’abri de tout danger?

Révision

La meilleure façon de comprendre le danger d’une arme blanche passe par la compréhension de celle-ci. Nous avons donc revu le maniement rudimentaire du couteau. Consistant à s’habituer à sa tenue, son maniement, au changement de main, changement de garde. Puis nous sommes passés au travail des attaques principales ; les trois angles dans les variantes "marteau" et "pic à glace" (c’est marrant comment cette deuxième me renvoies à Sharone Stone ^^)

face à l'arme blanche ACD
Complémentarité

Nous sommes vite passés du travail à deux – les changements de partenaires étaient très fréquents – à un travail de plus en plus libre. Où la vitesse des engagements était, de plus, en plus haute avec un mélange des attaques, d’angles et surtout de stratégie.

La deuxième partie de ces applications FAB a consisté à se prémunir d’une "arme" légale constituée d’un prospectus, ici un magazine de vente immobilière, pour pouvoir prendre un avantage. Car comme la précisé Cyril, les magazines, le papier est fabriqué à partir du bois et si on sait le rouler correctement, il redevient du bois (je tiens à préciser qu’il s’agissait d’un bon prospectus suisse avec un papier glacé et épais d’une cinquantaine de pages).

IMG_1935

Recevoir des frappes sur sa main armée où sur la tête – voir une autre partie du corps – faisait vite comprendre l’utilité et l’avantage d’un tel ustensile !

Pour terminer, nous avons fait des assauts couteau contre couteau. Ce qui nous a permis de voir que nous avions trop confiance en nos capacités et que la seule chose qui pouvait éventuellement faire la différence, c’est la distance d’engagement.

IMG_1941


Conclusion

Un très bon moment et une remise en place des idées préconçues. Rien que pour ça, ça valait le coup de participer.

Bref à faire et à refaire.

IMG_1960ps

et ne croyez pas que c’était du bisounours attitude car les coups étaient vraiment bien portés!

IMG_1955

 

Un troisième stage ACDS, sous la direction de Cyril Aubry est programmé pour le 24 mai prochain. C’est un module complémentaire à F.A.B. (face à l’arme blanche).

Son programme:

  • étude du couteau pour mieux y faire face
  • réagir à mains nues quand il n’y a pas d’autres alternatives
  • faire face à l’aide d’une arme improvisée

Horaire:  de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30

Lieu: salle des agrès de la halle des sports de Villars les Dombes

Contact et inscriptions: Fabrice au 06-71-88-95-91

flyer-stage3

inscription-stage3 inscription-stage3

 

A la question "AMs traditionnels en voie de disparition ?" j’ai répondu:

"Un art martial traditionnel par définition ça n’existe pas. Vu que la locution néologique d’origine anglo-saxonne date der années 30 (du siècle dernier, je m’entends)

Shaolin-wushuMême si cette locution est rentrée dans le langage courant, avec d’autres simplifications linguistiques lié à la complexité de l’univers extrême-oriental de techniques de combat – qui entre nous complique plus les choses qu’autre chose – la question initialement posée mérite bien réflexion, à condition que les choses soient les plus claires possibles.

Car le vrai problème se situe au niveau culturel et à l’attrait occidental, à la fièvre orientaliste qui dès 18è à enflammé les imaginations pour se fixer un siècle plus tard dans l’art et dans l’imaginaire populaire (le ju-jutsu supérieur à la lutte parisienne, le karaté comme l’art mortel avec son coup qui tue, etc…)

Il n’y a pas de culture sans traditions ni transmission.

aiki_juDonc, l’envie de perpétrer des "AMs traditionnels" asiatiques – en occident – n’est rien d’autre qu’un souhait de travestis, de continuation, de pérennisation d’une culture étrangère, au motif que, elle à un attrait particulier. Tout en mettant l’efficacité de côté. L’efficacité qui demande des adaptations, des évolutions par rapports aux paramètres en constante ébullition.

Car de tout temps et tous lieux, les diverses traditions ont toujours été absorbées par d’autres cultures. Et les techniques de combat n’ont pas fait l’exception à la règle. Ce qui fonctionnait à été pris sans le "décorum" étranger à sa propre culture. A été distillée et assimilée (full contact, JKD, Sanda, MMA…)

C’est peut être ça au fond la tradition martiale?…..;-)

Pour aller plus loin:

Entraînement paramilitaire au Japon

La gymnastique militaire française

Amoros et la naissance de Joinville

L’épopée Jules Brunet

La modernisation des arts martiaux chinois

L’émergence du sport au Japon

Kata d’hier et d’aujourd’hui, même combat?

La tradition martiale

Le Bushido, l’âme du Japon

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 739 autres abonnés

%d bloggers like this: