La bibliothèque qui brûle….


Un vide de plus en plus grand se créer dans l’univers de l’Aïkido avec les récentes disparitions de Kochi Tohei sensei et de Abe Seïseki senseï. Mais j’ai bon espoir et crois que la relève soit prête partout où les hérauts de O senseï ont semé et cultivé leurs graines.

Je ne suis pas pratiquant d’Aïkido mais cela n’empêche pas d’en apprécier la discipline, le message porté et les efforts des différents acteurs.

Alors, je me permets de joindre l’expréssion de mes sincères condoléances aux familles de ceux qui nous ont quitté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s