La Danse et le Sacré. (part.1/2)


«Le mouvement est l’essence et l’idée même de l’âme». Platon.Phèdre

 

La danse peut elle être une forme de dépassement, de recherche spirituelle consciente?
En voilà une dimension qui renoue avec les fondements mêmes de cette expression corporelle.

Je vous invite à lire ce magnique entretien avec Maurice Béjart, qui est à la base de cet article.

N. C. : Un maître hindou vous a conseillé de faire de la danse un yoga…

M. B. : Le yoga consiste à se servir de certains mouvements physiques pour dominer, et épanouir le corps mais surtout le transformer et en faire un allié de l’esprit. Bien conçue la danse n’est rien d’autre. Lorsque ce maître m’a vu travailler, il m’a dit : « Pourquoi chercher une autre méthode ? Vous en avez déjà une, transfigurez-la par la spiritualité. » Le mouvement en lui-même n’est pas si important, l’attitude intérieure est essentielle, le fait de relier avec intensité la pensée au souffle et au mouvement…

La danse, expression individuelle ou collective d’un état affectif, se manifeste par des gestes du corps ordonnés, unissant le son, le rythme, et le mouvement. Elle s’exprime dans le désir instinctif de libérer les tensions psychologiques dans le jeu des jambes qui produit les mouvements rythmiques, dans les battements de mains, les claquements de cuisses et les piétinements ; aux premiers âges de la danse, le corps humain était lui-même l’instrument de production des sons.

Tout, pour ces hommes, était occasion de danser : Joie, chagrin, amour, terreur, aube, mort, naissance, etc … le mouvement de la danse leur apportait un approfondissement d’expérience. Dans cette danse, l’imitation des sons et des mouvements observés autour d’eux, et, notamment, l’expression involontaire du mouvement par le son et le geste, précédait toute combinaison consciente et articulée de son et de danse.

Ce n’est que très progressivement que la danse, d’abord expression spontanée du mouvement, se transformera en un système fixe de pas et d’attitudes. Et, pourtant, sous quelque forme qu’elle se présente, le but de la danse est toujours d’approcher la divinité.

La question initiale sera développé très prochainement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s