Mon maître à moi.


J’ignore si les pratiquants, peu importe les milieux où ils évoluent, sont pour certain, emprunt de rituels exotiques ou pas. Je pense que la plupart du temps il s’agît simplement d’une marque de respect.

Le vouvoiement d’un ancien, d’un responsable au travail. D’un Monsieur ou Maître (qui est toujours de vigueur dans les écoles), Professeur, Docteur et j’en passe. Tranche radicalement avec le tutoiement dans les salles de sport ou les dojo municipaux où on prétend pratiquer les Arts Martiaux.

sensei-student

Le respect… Le respect ne se met en place qu’à la condition d’avoir la compréhension du cadre dans lequel on évolue. Sans quoi on cherchera constamment des comparatifs, la plupart du temps issue de nos propres paradigmes.

Et c’est justement cette symbiose de la compréhension, d’acceptation volontaire, motivée par l’envie de faire partie d’un groupe, d’une famille, qui permettra l’harmonie d’où le respect émergera tout naturellement.

sensei

Et là, la hiérarchie sera non seulement comprise, elle sera vécue et acceptée.

On peut en voir des exemples dans des congrégations religieuses, dans l’armée et dans les disciplines asiatiques où ces notions sont inhérentes à la culture.

shisho

Après, rien n’empêchera les dérives, les singeries et autres gurutismes. Comptera seule la sincérité du coeur. Car c’est elle qui nous montrera tels que nous sommes réellement.

Personnellement, il m’est déjà arrivé d’avouer à quelqu’un de proche qui m’accompagna pendant plusieurs années sur un chemin de connaissance et d’érudition, que je le considérais comme un mentor*. Même s’il ne l’a jamais revendiqué ni encore moins accepté par la suite.

mentor

Il m’arrive au quotidien d’appeler mon maître d’arts martiaux, sensei 先生, avec la notion de professeur, car communément c’est comme ça qu’il se fait appeler.

Mais dans mon coeur il est et restera mon maître, mon shishô 師匠. Simplement par la relation particulière qui nous lie tout les deux. Et par tout ce qu’il m’apporte. Qui m’a fait évoluer dans des degrés inconnus et je lui serais éternellement reconnaissant.

Merci maître…..

 minoru-akuzawa-sensei-1

(*) mentor: (Littéraire) Guide attentif et sage, conseiller expérimenté : Servir de mentor à quelqu’un.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s