L’homme et la Nature.


Non, non, non…..ce n’est pas un effet « Avatar » mais juste une réflexion qui suit son chemin…

L’homme pendant des millénaires à vécus dans, avec et à travers la nature.

 

O senseï, kiaï contre un arbre

Il à dû s’adapter à elle, apprendre à la respecter, à l’aimer. C’est elle qui le nourrissait, le protégeait, pouvant en même temps se montrer impitoyable. Des hommes ont longtemps cherchés à s’unir avec elle, à n’en faire qu’un. (chamanes, druides) Elle leur apportait la nourriture, la santé et le bonheur. La vie, la cueillette, la chasse…la survie ont été régie par ses règles. (L’influence de la lune perdure jusqu’à dans nos moindres habitudes!)

Nos anciens connaissaient bien l’influence de la Lune sur la pousse des plantes. Depuis plusieurs dizaines d’années, des agriculteurs effectuent des recherches sur l’influence de la Lune dans l’optimisation des cultures.

La Lune a également une influence sur les animaux qu’ils soient domestiques ou sauvages. Par exemple, le saumon se fait très discret à la Pleine Lune.
Par contre, les poissons plus gros comme le Thon remontent à la Pleine Lune. D’une manière générale, les prises sont plus importantes par mauvais temps ou temps couvert.

L'influance de la lune.

On a constaté que les insectes se montrent beaucoup moins les soirs de Pleine Lune. La Pleine Lune augmente les naissances chez les mammifères. Ce phénomène est également vrai pour les humains. Enfin, la Lune influence notre psychisme et donc notre santé. La Lune régit tout ce qui est liquide. Or, notre corps est en majorité composé d’eau.
Ne sommes-nous pas constitué(e)s de 70 à 80% d’eau ?

On connaît bien l’influence de la Lune sur les marées. La Lune est l’astre le plus proche de la Terre. Sa taille (3 476 Km de diamètre) en fait l’astre qui influence le plus la vie sur Terre, après le Soleil.
Du fait de l’attraction de la Lune, la Terre se déforme périodiquement. C’est sur les océans que l’effet est le plus visible.
Ainsi, lorsque la Lune est au-dessus de l’océan, toutes les 12 heures environ, elle l’attire et il se gonfle, en se retirant des plages : c’est la marée basse.
Le reste du temps, l’eau s’étale et remonte sur le littoral : c’est la marée haute.

Des nombreux styles de combat se basent sur la nature. Que ce soit sur ses éléments (terre, air, feu, eau, métal) ou sur les animaux; le mimétisme, les vitalités.
O senseî préconisait de s’entrainer dans la nature. Un tel exercice est agréable et bon pour le corps. On s’imprègne alors du ki du ciel et de la terre ce qui permet une pratique ample et détendue. Que l’on s’entraine dans une belle futaie et le voisinage de beaux arbres et grands arbres et nous serons remplis d’un ki vigoureux!

nature2.jpg

Le 10ème préceptes de Karaté « écrit » par G.Funakoshi dans les années 30 le dis aussi: Les problèmes du karaté trouvent leurs solutions dans les exemples de la nature.
Ce n’est que très récemment que la logique, la science s’est coupé de cette influence en tentant d’analyser, d’expliquer…d’apprivoiser la Nature.
L’homme ne s’est toujours pas remis de ce traumatisme.

Doit on croire que la science, la logique et la raison, héritiers du siècle des lumières, freinent notre accomplissement complet et nos empêchent d’accéder à la force globale?

PS.

J’ai volontairement omis de parler des Dieux et divinités, du paganisme et du monothéisme. Afin d’éviter de tomber dans un discours, pas tant théologique que critique et engagé. Qui n’apporterait rien au sujet ni à la réflexion initiale.

____________________________________________________________________

Lexique:

chaman: se représente comme l’intermédiaire et l’être intercesseur entre l’homme ou la femme et les esprits de la nature. Il ou elle a une perception du monde que l’on qualifie aujourd’hui d’holistique dans son sens commun ou animiste
druide: Les druides sont des mages pratiquant le culte de la Nature. Ils ont pour rôle d’encadrer les adeptes de ce culte, mais surtout d’étudier pour découvrir les secrets de la Nature et être ainsi capables de la protéger.

Source sur la lune: http://www.dinosoria.com/symbole_lune.htm

Publicités

5 commentaires sur « L’homme et la Nature. »

  1. Personnellement je pense plutôt que nous sommes dans le mouvement de balancier inverse…

    Et je ne pense pas que cela ai commencé avec le « Siècle des Lumières » mais bien avant.

    Les chinois ont nommé cela le principe de Yin et de Yang.
    SOus nos lattitudes ce fut le viol de la Déesse Mère et l’avènement du règne de l’homme.

    L’évolution nous repousse à nouveau vers une quête de l’équilibre qui se manifeste par les nouveaux mouvements qui nous reviennent ces dernières 30-40 années. Après le règne de la médecine et de la science comme solution à tous nos « maux » reviennent le besoin au retour primal de l’instinct et du coeur. A force de couper son esprit de son ressenti on ne devient rien de plus que ces machines qui nous construisent tout. Et n’est-ce pas aussi pour cela que le spectre qui hante nos peurs subconscientes est, parmi tant d’autres, la peur de voir ces machines que nous avons créé s’éveille un jour à la conscience et ne se rebellent contre leurs créateurs…

    Comme je serais curieuse de pouvoir remonter le flux des souvenirs enfouis dnas notre esprit reptilien… Que de choses pourrions-nous apprendre et comprendre sur ceux que nous sommes aujourd’hui…

    Mais cela nous le pouvons, d’une certaine manière… A force de bien de travail…

    Devons-nous cependant tourner le dos à la Science ? Non… Simplement la remettre à sa juste place. La Science est un outil et non une fin en soit. Elle est importante mais l’humain doit rester celui qui dirige et décide. Or aujourd’hui c’est le contraire qui se passe, la Science est devenu aussi « religieuse » que la Religion.
    La machine s’est emballée et l’humain a perdu le mode d’emploi…

    Nous sommes tous des galaxies complexes qui gravitons les uns autour des autres et ce sont ces forces combinées qui créent la Vie…

    Ouaip… Assez abscon, je sais… Mais ceci n’est pas le lieu pour rentrer dans les détails

  2. Bonsoir,

    La Nature est un bon guide , reste à pouvoir s’y ressourcer car aujourd’hui on bétonne beaucoup et on s’en écarte de plus en plus ….

    Nos maladies nous obligent bien souvent à nous mettre au vert .sorte de rappel à l’ordre naturel !

    Ceci devrait attirer l’attention des excès en tous genres de nos sociétés de l’avoir toujours plus et surtout de dépenser plus d’énergie pour rien.

    Je remarque la belle représentation de MAITRE UESHIBA « KIAI contre un arbre » , il ne luttait pas contre la Vie ce GRAND MAITRE et respectait les forces de la nature , il disait lui même être l’Univers …

    Il s’ agit plutôt d’ « AIKI  » l’inverse de « kiai »en quelque sorte car « AI » signifie : « unir » ( aller avec et pas contre ) il s’unifiait avec la nature et devenait l’ arbre lui même ou en absorbait le KI grâce à son Art qui était Union des énergies AI.KI. DO , VOIE du meilleur emploi de l’énergie ..pour les redistribuer dans le sens de la VIE ..

    SOIGNER PAR LE KI par exemple ….

    Le KI est l’énergie donc la Vie et ne doit pas de ce fait la « contrer  » mais la « rencontrer » dans le vrai BUDO ( arreter l’attaque et l’idee d’attaque ou de defense , plus qu’une SELF DEFENSE donc ) ….. Sorte DE NOCE avec la NATURE que pratiquait ce Maître en récitant ses prières pour la remercier chaque matin ….

    il pratiquait BUDO et Fermage et ses techniques qualifiées de DIVINES découlaient finalement de la Nature des choses ….

    Vivre s’est s’unifier avec Dame Nature sans la violer comme on le fait trop souvent…

    çà fait du bien d’en parler un peu .. Merci à vous . Christian .

    1. Merci pour ta lecture et ta participation Christian.
      C’est vrai que le lien avec la nature à été rompu par l’homme qui en paie les conséquences de cet acte. Et de plus en plus nous tentons de rétablir cette union violée, sans succès bien souvent malheureusement.
      Sinon, pour revenir à la photo d’O senseï, il me semble (je n’arrive plus à retrouver la référence de l’article) qu’il pratiquait face aux arbres comme les sumotori lors d’un randori. Il se jetait littéralement sur l’arbre avec toute son énergie exprimé dans un kaï sonore….

  3. La nature va remettre les pendules à l’heure dans peu de temps.

    J’aime beaucoup que tu utilises le mot « nature » et pas « environnement ».

    Pour la lune, après trois mois sans pluie, il a suffit d’une averse juste avant la lune montante et on a vu les premiers champignons….. (mais pas assez d’eau, grrrr)

    Cheers mister K

    1. L’environnement est un concept moderne et ne fait allusion qu’aux choses qui nous entourent. La nature est vivante et en perpétuel changement.

      A plus Léon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s