Du piège de l’intellectualisation

le

Plus la conscience s’intellectualise, plus la matière se spatialise. Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 190.

Le mouvement qui porte l’esprit à se déterminer en intelligence est ce que j’appelle le piège de l’intellectualisation.

thunderbb

L’aspiration à un mouvement parfait peut amener l’esprit à morceler les sensations corporelles les unes des autres comme des étapes obligatoires d’un bon fonctionnement général finissant par en faire des concepts distincts extérieurs les uns des autres.

Cette illusion m’a accompagné un paquet d’années. Et même si certains prétendent que c’est grâce à elle que j’ai progressé, je dois admettre après le recul qu’elle m’a plus freiné qu’autre chose.

C’est pour ça que je suis sensible à l’attitude de mes élèves quand ils empruntent cette voie fort délicate.

Quand je les vois se bloquer sur un geste, freiner un mouvement qui devrait être spontané – peut importe qu’il ne soit pas juste, ou pas, suffisamment parfait, pas encore en tout cas – je me dis qu’il ne l’ont pas encore assimilé malgré des heures passées dessus.

Au lieu d’être dans le mouvement, de ressentir les interactions, ils réfléchissent, analysent, comparent au lieu d’être à l’écoute des sensations.

Monter sur un vélo par exemple, exige un contrôle d’équilibre, de la gestion du corps dans l’espace, de l’assimilation de l’outil – selle, pédales, guidon, poignets, freins… et du démarrage ! Et pourtant c’est de la sûreté du démarrage que dépendra la conduite et la vitesse nécessaire pour à l’équilibre.

Comme l’ont dis des vieux maîtres ; tout est question d’un bon entraînement. Faut-il encore oser se lancer à l’eau !

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Félix dit :

    C’est là toute l’essence de l’entraînement, faut faire essayer d’assimiler le mouvement dans ses détails et en même temps dans sa globalité jusqu’à ce qu’il devienne spontané comme vous dites.

    Cet article se marie plutôt bien avec la citation de Michael Jordan sur laquelle je suis tombé hier :

    « You can practice shooting eight hours a day, but if your technique is wrong, then all you become is very good at shooting the wrong way. Get the fundamentals down and the level of everything you do will rise. »

    Soit pour les non anglophones :

    « Vous pouvez pratiquer le shoot 8 heures par jour mais si votre technique est mauvaise, vous deviendrez bon à shooter mal. Travaillez les fondamentaux et le niveau général augmentera. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s