Tellement évident de s’accroupir pour déféquer naturellement.


C’est en 1591 que Sir John Harington invente la chasse d’eau pour les toilettes. L’invention qui amena le changement de la posture pour déféquer. Nous faisant passer d’une position accroupie avec les cuisses repliées sur l’abdomen à une position assise avec les cuisses parallèles au sol. 

Quoi de plus naturel me diriez-vous ? Justement, c’est anti-naturel tout simplement !

Le manuel de gastro-entérologie de Bockus, datant de 1964, préconisait justement cette position accroupie comme la position idéale de défécation. Avec comme arguments des effets bénéfiques concernant les hémorroïdes, la constipation, voire le cancer du côlon.

Les défenseurs de l’accroupissement soutiennent que les toilettes conventionnelles génèrent un angle ano-rectal mal adapté à la défécation. En s’accroupissant, disent-ils, nous pouvons arriver à une « évacuation complète » du côlon, libérant ainsi nos intestins de toxines nocives pour la santé.

Mais voyons ça en images.

Diminuer l’angle au niveau des hanches avec un petit tabouret de chez l’enseigne bleue-jaune peut bien faire l’affaire. Sinon vous prenez 2-3 bottin téléphoniques et le tour est joué.

C’est tellement logique ! Regardez les personnes moins industrialisées ou même les enfants, ils ne se mettent pas à 90° dans la nature !

Rien de mieux qu’un film pour bien le comprendre.

Pour ceux qui aimeraient développer le sujet sur la position accroupie pourront relire mon article  « La sédentarité occidentale ou la civilisation de la chaise ».

Source: http://www.slate.fr/story/26941/cancer-hemorroides-toilettes-position-wc

Publicités

4 commentaires sur « Tellement évident de s’accroupir pour déféquer naturellement. »

  1. Bonjour Kiaz!

    J’ai fait suivre ça sur twitter, mais avec un autre titre, car sinon, ce n’était pas assez parlant.

    Je l’avais déjà lu il y a quelques temps, mais tu vois, ce n’est que maintenant que je réalise qu’il faut vraiment que je change ma position.

    Merci à toi!

  2. Tout à fait évident…
    Je pense personnellement qu’une solution acceptable réside dans l’adoption d’une bonne antéversion de bassin sur le siège, qui reproduit la flexion de hanche et place le rectum dans une position plus naturelle.
    Dans un autre registre, une autre évidence (y’en a plein comme ça !) : nous naissons avec des pieds qui sont conçus pour marcher/courir sur un sol relativement plat mais surtout bien dur, et SANS CHAUSSURE bien entendu. Les semelles amortissantes, ergonomiques etcaetera sont de véritables non sens physiologiques, la posture naturelle humaine étant en grande partie une résultante du contact entre le sol et nos pieds. Supprimez les informations proprioceptives au niveau des pieds et vous déstructurez complètement le bonhomme. Et après on entend des choses comme « courir est dangereux pour la santé » ;).
    D’où les five fingers…
    Tu as lu « Born to run » ?
    Super intéressant, et agréable à lire.

    Martialement,

    Frédéric

    1. Oui, la position du bassin est primordiale. Et pas seulement dans cette circonstance.

      Non, je n’ai pas lu « Born to run » mais je te rejoins sur la course pieds nus.

      a+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s