Japon.

Demain je prends mes valises et file à Paris pour partir le lendemain vers le rêve d’un gosse, le rêve de tout pratiquant d’arts martiaux japonais: le pays du soleil levant.

Excité. Impatient. Gaie comme un larron, que je suis!

entete_img_japon_kyushu_fukuoka_daizaifu_tenmangu_shrine_2_c_jta_jnto

Un projet porté depuis plus d’un an à la demande de mon maître, Minoru Akuzawa, fondateur d’Aunkai. Je suis tout heureux car ma femme m’accompagne ainsi que plusieurs amis et cinq de mes élèves.

Le voyage sera intense et l’aventure riche en partage. Je n’en attends pas moins!

Gambatte!!!!

Bataireacht se canne dans la Dombes

Bataireacht se canne dans la Dombes

Patrick Vincent, instructeur de l’irish stick fighting vient nous voir pour nous faire découvrir ce système qui a su traverser le temps et garder son côté « self » parfaitement contemporain.

Inscrivez-vous sur doodle.

Et rdv le 12 juillet!

FAB 2, le retour.

C’est la troisième fois que CDAM accueillait ACDS, représenté par Cyril Aubry, dans ses murs.
Comme à son habitude, Cyril est venu accompagné de quelques élèves instructeurs qui l’assistaient dans l’animation de ce deuxième module placé sous le signe du couteau. Le module pour lequel une vingtaine de participants ont répondu présent.

Le challenge était de proposer aux stagiaires, surtout à ceux ayant participé au premier FAB, de réviser les bases et de passer aux applications plus réalistes avec des exercices où ils pourraient tester, voir la réalité des choses. De trouver la réponse à leur interrogation principale : apprendre à réagir face à l’arme blanche nous place-t-il vraiment à l’abri de tout danger?

Révision

La meilleure façon de comprendre le danger d’une arme blanche passe par la compréhension de celle-ci. Nous avons donc revu le maniement rudimentaire du couteau. Consistant à s’habituer à sa tenue, son maniement, au changement de main, changement de garde. Puis nous sommes passés au travail des attaques principales ; les trois angles dans les variantes « marteau » et « pic à glace » (c’est marrant comment cette deuxième me renvoies à Sharone Stone ^^)

face à l'arme blanche ACD
Complémentarité

Nous sommes vite passés du travail à deux – les changements de partenaires étaient très fréquents – à un travail de plus en plus libre. Où la vitesse des engagements était, de plus, en plus haute avec un mélange des attaques, d’angles et surtout de stratégie.

La deuxième partie de ces applications FAB a consisté à se prémunir d’une « arme » légale constituée d’un prospectus, ici un magazine de vente immobilière, pour pouvoir prendre un avantage. Car comme la précisé Cyril, les magazines, le papier est fabriqué à partir du bois et si on sait le rouler correctement, il redevient du bois (je tiens à préciser qu’il s’agissait d’un bon prospectus suisse avec un papier glacé et épais d’une cinquantaine de pages).

IMG_1935

Recevoir des frappes sur sa main armée où sur la tête – voir une autre partie du corps – faisait vite comprendre l’utilité et l’avantage d’un tel ustensile !

Pour terminer, nous avons fait des assauts couteau contre couteau. Ce qui nous a permis de voir que nous avions trop confiance en nos capacités et que la seule chose qui pouvait éventuellement faire la différence, c’est la distance d’engagement.

IMG_1941


Conclusion

Un très bon moment et une remise en place des idées préconçues. Rien que pour ça, ça valait le coup de participer.

Bref à faire et à refaire.

IMG_1960ps

et ne croyez pas que c’était du bisounours attitude car les coups étaient vraiment bien portés!

IMG_1955

 

Nouveau blog

Après moult réflexions j’ai pris la décision de scinder ma quête, ou la quête de kiaz, vers un second blog qui ne parlerait exclusivement que d’Aunkai. La pratique dans laquelle je m’épanouie depuis 6 ans et qui m’ouvre des perspectives corporelles dont je ne soupçonnait même pas l’existence auparavant.

Ça permettra une meilleure lecture des articles et aidera les éventuels internautes à aller directement vers leurs centres d’intérêts sans pour autant passer son temps à faire du tris.

J’en profite par ailleurs à vous remercier tous pour votre fidélité et vos participations qui ont vu la fréquentation de ce blog dépasser les 200 000 vues depuis quelques jours déjà.

Et n’oubliez pas!

« On fait un être humain avec des aliments, de l’air, du mouvement et de l’idée » [Thooris]

Alors prenez votre vie en main et entraînez vous intelligemment. 😉

Echanges.

C’est intéressant d’échanger avec d’autres pratiquants. Mais c’est un exercice fort instructif que de procéder à cet échange via le téléphone.

La multiplication des moyens de communication et d’accès aux informations souhaités fait qu’il est possible de trouver des choses intéressantes sur le net et surtout de prendre contact directement avec certains « référents » facilement identifiables.
Je suis toujours amusé et surpris de recevoir un coup de fil des pratiquants de différentes disciplines, m’interpellant au sujet de leurs intérêt vis à vis de l’Aunkai et de leur tentative de pratique en autodidacte. Ayant commencé à m’intéressé et à pratiquer en solitaire la méthode de Akuzawa senseï, avec la pauvreté d’informations sur le sujet à cette période pas si lointaine pourtant, je ne rechigne pas à renseigner les curieux et à répondre à leurs questions.
Je viens pas plutard qu’aujourd’hui d’échanger avec deux personnes sur un réseau social et les guider vers l’instructeur d’Aunkai le plus proche de chez eux. Et, de discuter avec une personne au téléphone, la deuxième cette semaine également, en la guidant dans l’approche de(s) tanren(s) avec anecdotes et moult conseils.
Alors pour aider les curieux à identifier rapidement leur contact le plus directs, voici quelques liens:
 – Le site du fondateur, Minoru Akuzawa: Aunkai.net
Aunkai MasterClass Paris avril 2009 Minoru Akuzawa and me

Akuzawa senseï et moi-même

 – Les quatre instructeurs autorisés à enseigner en France

Le noyau français d'Aunkai (photo de Nori Kubota)

 – Christophe Martin à Paris

Cours d'Aunkai à Paris

 – Tanguy LeVourch à Brest

Tangi et Tanguy deux instructeurs breton

 – Tangi Travel en Bretagne

Push-hand entre Tangi Travel et Akuzawa senseï

 – Christophe Ksiazkiewicz dans la région Lyonnaise
D’autres ressources très riches existent également à propos d’Aunkai comme le blog de Léo, d’Eric et d’Emmanuel. Je ne saurais que vous conseiller leurs lecture.
Bon été et bon entraînement à tous. Sous le soleil évidemment!