Quand j’étais vieux.


Je viens de refermer le livre de Gëorgia KNAP,  « Quand j’étais vieux…où comment vaincre la décrépitude du corps et faire reculer l’échéance de la mort ».

Reparler en détail de l’auteur, ne reviendrais qu’à répéter les mêmes choses déjà évoqués dans un post précédent. Et, j’ai plutôt envie de donner mon impression sur cette lecture.

Mais, malgré tout et juste ces quelques mots sur G.Knap; curiosité, volonté, discipline et persévérance.

Car, il en fallait pour expérimenter sur soi et dans le temps toutes ses théories et aboutir finalement aux résultats qui ont ébranlé et inquiété l’Ordre des Médecins, avant  qu’elles ne lui attirent les foudres par une dénonciation calomnieuse  pour l’exercice illégal de la médecine.

Sa méthode était-elle si révolutionnaire que ça?

Elle traite de l’hypothèse des « courts-circuits nerveux » par suite des déchets uréiques.  L’hypothèse que G.Knap à expérimenté sur lui-même en situant sur le corps humain les endroits précis où se déposent les déchets de la combustion interne. Sortes de insertions musculaires court-circuitées par les débordements de ces déchets qu’il faut percuter très fortement pour faciliter à nouveau le passage du fluide vital interrompu au point de fixation du muscle sur son support osseux.

Alors pendant vingt années, Gëorgia Knap a étudié patiemment la dictature du rhumatisme sur les points du corps humain infectés par l’acide urique; il en a dessiné et repéré un montage exact qui permet d’interrompre sur des croisements précis de nerfs, le circuit névralgique portant la douleur au cerveau. Cette conception donna une nouvelle thérapeutique sur le soulagement instantané des contractures rhumatismales par écrasement de la série des 18 doubles points majeurs classiques, dis points de Knap.

Selon l’auteur le soulagement est quasi immédiat et varie de trois minutes à une demi-heure suivant la gravité des cas, et l’ancienneté du rhumatisme. Et plusieurs témoignages de patients et médecins sont présentés.

Cette méthode a été présentée à l’Académie de Médecine par les Docteurs L.Viguier et H. Sosnowska et à été appliquée par les masseurs français (DE) titulaires du brevet « G.Knap » donnant les mêmes résultats.

Mais ce traitement des fameux points garantit-il à lui seul une bonne santé dans le temps?!

La chose aurait été trop simple. « Comme il serait facile aux hommes de notre époque d’augmenter leur vie actuelle d’un bon tiers, s’ils savaient se servir intelligemment du moteur qui les animes!…Mais l’homme est victime de ses préjugés, et ce sont ses préjugés qui le mènent à la déchéance physique ».

Pour G.Knap il y trois ennemis de la longévité et de la santé humaine. Ce sont le tabac, l’alcool et la chair des animaux. Il préconise le végétarisme et le repos stomacal grâce au jeûne. Déconseille l’acide lactique et bannis les mélanges entre les aliments azotés et farineux.

Mais n’oublie pas l’exercice physique et met un accent fort sur la décompression vertébrale. Avec des longues suspensions sur la barre et des séances de 2 fois dix minutes par jours d’allongements sur le plan incliné par jour. Sans oublier des massements tant au niveau de l’estomac pour une meilleure digestion, que le soir et le matin sur les jambes afin de vider le gaz carbonique accumulé dans les parties basses de l’appareil circulatoire. Et cerise sur le gâteaux, un massage (tannage) quotidien des tissus mous du visage. Il s’agit de les remonter dans la verticale avec la paume des mains, de toutes ses forces, les chaires avachis par les ans. De quatre à cinq cent poussées verticales, vers le front et les tempes. Sans oublier d’appliquer sur soi-même la règle d’écrasement des points.

« Depuis trente années, chaque matin, je me place sur le ventre et, avec la main retournée et le poing fermé, je vais chercher, dans la colonne vertébrale et ses annexes, les points correspondants aux insertions ayant reçu dans la journée les déchets de ma combustion interne et c’est une des raisons grâce auxquelles j’ai passé à travers les mailles du filet qui enserre, sans en excepter un seul, tous les habitants de la planète. »

Pour résumer, le message de Gêrgia Knap se résume en trois points:

1- Lutte contre les aliments encrassant qui empoisonnent.

2- Lutte contre les effets de la pesanteur qui déforment

3- Lutte contre les déchets uréiques qui font souffrir.

Alors, si vous trouvez que sa méthode n’est pas si difficile que ça au fond, vous allez sans doute vous poser la question suivante: mais pourquoi les gens ne la suivent-elle pas?

La réponse en est toute simple, c’est parce que l’homme est fainéant. Et il pêche plus par gourmandise que par l’ignorance.

Une méthode pareille nécessite de la discipline au quotidien et de la foi en soi et en l’avenir.

Du coup, je suis curieux de savoir ce que vous penserez maintenant devant votre assiette et surtout pendant combien de temps?

********

Le livre est annoté par des commentaires de P. Marchesseau.


Publicités

14 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Masterfight dit :

    Très intéressant… à creuser bien évidemment.

    PS : la vidéo et la dernière partie n’était pas obligatoire.

    1. Merci pour la lecture!
      Et tu as bien raison, la vidéo et la dernière partie n’était pas du tout obligatoire. 😉

  2. Grrr dit :

    J’ai lu livre, il émet l’idée qu’avec notre mode d’alimentation l’estomac n’a même plus le temps de digérer ! Je dois dire qu’il y a maintenant plus de dix ans que je ne ressent plus la sensation de faim même quand il m’arrive de jeuner, ça fait réfléchir :/

  3. Le repos stomacal, c’était son crédo! Et tu jeûne régulièrement?

    1. Richard dit :

      Bonjour Kiaz,

      Merci pour ce cr très intéressant. Knap précaunisait un jeune régulier mais aurais-tu des infos sur la durée de ce jeune et sa fréquence ?

      Merci
      Richard

      1. Bonjour Richard,

        D’après Knap, le secret de la puissance vitale et du maintien des activités organiques, tient simplement au repos méthodique de l’appareil digestif.

        Ce n’est pas tant le jeûne « dans la durée » qui était préconisé que « des heures » de jeûne. Il ne déjeunais jamais le matin, pas même une seule goûte d’eau , cela lui faisait donc cinq heures de repos total par jour. Si, pour arrondir on ne compte que 300 jours cela fait 1500 heures de jeûne par an.
        Mais affirme avoir, par deux reprises différentes, en raison d’intoxication alimentaire, après un repas au restaurant, passer cinq jours sans prendre aucune nourriture.
        (Après le 3ème jour de jeûne, l’intestin est absolument vide de matière solide.)

        J’espère que la réponse te satisfait.

      2. Richard dit :

        Bonjour Kiaz,

        Merci pour ces explications, j’apprécie cette approche qui parait plus « facile » à suivre que d’autres méthodes plus exigentes au niveau de la durée.

        Je vais encore t’embêter un peu si tu veux bien … je me suis procuré un livre sur les fameux points knap, sais-tu s’il y a aujourd’hui des personnes ou organismes compétents qui enseignent cette méthode ? (après ça j’arrête :D)

        Merci pour ton attention
        Richard

      3. Si elle aurait été si facile que ça, elle serait beaucoup plus populaire! 😉
        Je crois qu’au contraire, elle demande beaucoup de discipline et de persévérance.

        Dans l’article où je présentais G.Knap tu trouvera des hyper liens sur lesquels tu trouvera des propositions de formation.
        Mais, je ne connais qu’une d’entre elles, c’est la FunCal

        A ton service.

      4. Rucgard dit :

        Merci pour ta réponse, @ bientôt
        Richard

  4. Grrr dit :

    Non, très très rarement. C’est seulement arriver une fois ou deux parceque je n’avais vraiment pas « faim », peut être mieux vaut-il dire que j’avais l’estomac tellement plein que je n’avais même plus envie de manger au repas suivant.
    En comparant mes sensations avant et après repas et ce qu’elles étaient il y a des années, j’ai commencé à me poser de sérieuses question, le livre de Knap m’apporte des réponses.
    Depuis j’ai refait un essai de jeûne mais je dois dire avoir tenu moins de 20H, et bien que après cela n’ayant toujours pas faim, j’ai quand même « déjeuner ».
    Les habitudes sont tenaces !

    1. Ah, les habitudes! Ma mère pêche par la bonté, la peur de ne pas être assez bonne cuisinière et « hôte de choix ».
      Sa table est toujours pleine de nourriture de tous genre, passant des apéritifs, amuses-gueules, entrées, plats principaux, secondaires et autres desserts. Et son crédo ne change pas d’un poils: mange mon fils, aller! Fais plaisir à ta mère!
      Comment veux-tu que dans des conditions similaires, mon exemple n’est qu’un parmi d’autres, on arrive à se poser des questions fondamentales sur notre alimentation et surtout sur nos besoins?!
      Eh, oui les habitudes sont tenaces!

  5. Damien dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article sur Knap et sur son livre. Une petite précision (peut être l’ai je loupée dans ton article), l’ouvrage indique-t-il la disposition anatomique précise des points ou pas ?

    Je vais continuer à lire les autres articles, ils m’ont l’air tout aussi intéressants que ce bon vieux Knap ! 😉

    Cordialement,
    Damien.

  6. marie dit :

    je m’appelle marie je souffre de reflux gastro œsophagiens faut-il jeuner obligatoirement ? je n’arrive pas à jeuner j’ai + de reflux Merci pour ta réponse

    1. kiaz dit :

      Bonjour Marie,
      Je ne suis pas médecin alors il m’est difficile de te conseiller sur le jeune. D’autant que la médecine française n’est pas pour 😉
      Le RGO toucherait plus de 40% de la population française et pour la plupart des cas est la cause des mauvaises habitudes alimentaires et de vie: trop de stress, pas assez de sport.
      Knap préconisait de manger couché, de dormir les pieds surélevés et une alimentation végétarienne. Par ailleurs si un jeune peut être difficile à mise en oeuvre dans son intégralité, des solutions de jeune partiel, de micro-diète peut peut-être être plus simple?
      Dans tous les cas consulter son médecin et en reparler avec lui ne pas pas faire de mal.
      Bon rétablissement et bon courage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s