ADV ou l’Auto détorsion vertébrale


Les excès ne sont jamais bons.

Qu’il s’agisse de bouffe, picole ou de surentraînement, le corps fini toujours par réclamer son dû tout ou tard. Ainsi va le monde, ainsi évolue le corps avec tout ce qu’il véhicule, représente…

Une fois n’est pas coutumes, porté par la joie, l’euphorie, j’ai négligé le temps de repos indispensable à une bonne récupération pour surcharger mon corps au travers des tanren de plus en plus intenses.

Arriva ce qui devait arriver; blessure. Une subluxation entre l’omoplate gauche et la colonne vertébrale. Me faisant penser tout d’abord à une déchirure musculaire que j’ai « soigné » le jour même en portant ma fille de 2 ans sur le dos pendant 1h30 lors d’une randonnée à la montagne.

mal-de-dos

Les jours passants, la douleur installée, j’ai penché plus pour un nerf, une vertèbre déplacée qu’une simple déchirure musculaire. Et après plusieurs coup de fil dans la perspective d’un rdv ostéopathique, j’ai baissé les bras devant la date de l’atelier Aunkai fixé au 13 juillet.

Trois heures intensives avec les participants gourmands de techniques, d’affrontements, de test vis à vis d’instructeur …avec la nécessité de prouver ce qu’on dit et montre.

Pour honneur et la gloire! s’écriait tant naguère.

Pour la certitude et la foi qu’on s’exclamerait aujourd’hui!

Blessé pour blessé, la date de l’atelier fixé il était hors de question d’annuler et de reporter.

Le jour « J » pendant trois heures l’intensité fut gérée et ce n’est que vers la fin, lors des prolongations et les questions/réponses que le problème s’est posé: l’auto-détorsion vertébrale.

Où comment, débloquer, détordre, faire craquer, remettre en place la ou les vertébrés rebelles.

J’ai expliqué la chose, montré l’auto-déblocage de la L5, celui de la D1 à D3 pour les  tayloristes sédentaires et la D5 à D8 pour les aryaniste (race indo-iranienne) que nous sommes au travers des exercices irano-égyptiens. Et ce n’est que sur la dernière, qu’au travers du bruit des vertèbres se remettant en place que le soulagement à envahit mon corps tout en persuadant les spectateurs du bien-fondé de l’auto-détorsion vertébrale.

J’insiste sur l’obligation impérative d’un accompagnement lors de ces exercices d’ADV. Les conséquences pouvant être très graves, voir irrécupérables. N’hésitez pas à consulter votre ostéopathe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s