Résultat de courses.


Quand l’euphorie de l’exercice nous donne des ailes et nous fait oublier notre condition d’être humain fait de chair et de sang.

Depuis une dizaine de jours, depuis mon arrivé sur l’île, j’ai repris mes habitudes estivales en partant à fond dans mes entrainements matinaux. J’adore courir au bord de l’océan ; le soleil, le sable et les changements de décors accentuent cette impression.

Je me suis donc fixé un programme mélangeant divers assouplissements et étirements articulaires, sensibilisant l’éveil vertébral et travaillant mes tanren. Sans oublier l’application des préceptes de l’abbé Kneip, en me plongeant dans l’eau fraîche de l’océan et en me frictionnant avec vigueur. Mais le gros de l’entrainement portait sur l’endurance et la cardio. Cette fois-ci, sur des conseils d’autres coureurs, j’ai empruntés les dunes pour faire du trail.

Une quinzaine de kilomètres par jours dans les dunes vallonnées, à l’abri du soleil ou de la pluie par mauvais temps sous les branches des arbres ; se terminant par un retour sur la plage, pieds nus caressés par les vagues. Que du bonheur.

Mais l’augmentation de la fréquence et du rythme m’a fait oublier une chose essentielle. Les dénivelés dans le sable ne donnent pas du tout les mêmes appuis. Résultat des courses : douleurs, consultation, diagnostic. Et, le verdict du médecin fut sans appel : début d’une tendinite avec suspicion d’écrasement du ménisque. Repos total préconisé si une semaine de stage avec Akuzawa en prévision d’ici trois semaines.

Fort heureusement, pour celui qui a envie de continuer à s’entrainer ce n’est pas les possibilités qui manquent malgré le handicap pédestre. Il suffit de connaître pour ça les séries sur tabouret ou accroupies à mains libres suédois, redressement face au parquet où travail du bâton de Laisné en position accroupie (1).

Le tout dans la joie et la bonne humeur !

(1)       Pour ces séries d’exercices, voir la « Gymnastique corrective vertébrale » d’André de Sambucy.

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Spiral dit :

    Remets toi vite !
    nul doute que tu trouvera des petits exercices pour préparer ta semaine.

    See you !

    1. Chose quasi faite mon ami!
      Ma femme ne revenait pas de me voir grimper sur les tronc planté dans le sable (brise vague) pour faire le Maho en équilibre! 😛
      Mais j’ose pas pousser trop ma convalescence et profite trop souvent à goûter du bon pinot de l’île….;)

  2. paratonnerre dit :

    Salut Christophe,
    J’espère que nous te retrouverons complètement pour la formation.
    A bientôt
    Serge

    1. On va dire que je suis « prêt ». A part les exos de renforcement, étirement et d’éveil de la colonne je me la coule douce en profitant du soleil.
      Sans oublier les bonnes choses. Je pense être en pleine forme pour le stage.
      D’ailleurs, nous allons avec Manu à Bruxelles, l’histoire de ne pas en perdre une miette! 😉

  3. paratonnerre dit :

    Euh, faudrait ajouter « rétabli » après « complètement » dans mon message précédent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s